Le patriarche de N’zérékoré, le doyen Holomo Hazaly Zogbélémou vient de sortir de son silence pour démentir l’information selon laquelle il aurait envoyé une délégation chez les sages du Foutah.

En effet, une information relayée par certains médias, indique qu’une délégation du patriarche de N’zérékoré a rendu visite samedi 18 janvier 2020, au Khalife général du Foutah Djallon, Elhadj Bano Bah, victime d’une attaque la semaine dernière à son domicile à Pita.

La délégation conduite par le doyen Maomy Womy serait partie présenter aux sages et à la notabilité du Fouta « la cola de la paix et de la cohabitation pacifique » du patriarche Hazaly Zogbélémou de N’zérékoré et surtout le message d’union entre les deux (2) communautés.

« Faux! » A réagit le vieux Hazaly rencontré ce matin par notre rédaction.

« C’est ma première nouvelle et je n’ai envoyé aucune délégation. Ceux qui sont là-bas, sont allés en leurs noms, mais pas de ma part », a-t-il précisé.

Poursuivant, le patriarche de N’zérékoré fustige les comportements de certains ressortissants de la forêt à Conakry et membres de la coordination nationale de la forêt. Selon lui, certaines décisions sont prises sans qu’il ne soit associé et qu’il serait souvent mis devant le fait accompli.

« On prend parfois des décisions là-bas et moi, on me demande d’adhérer. Pourtant, il y a des décisions qui sont prises là-bas mais qui ne sont pas bonnes pour la paix et la stabilité à N’zérékoré », a dénoncé le doyen Holomo Hazaly Zogbélémou.

Après donc cette sortie du patriarche de N’zérékoré, des questions restent posées. Qui a réellement envoyé cette délégation chez le khalife général du Foutah ? Y-a-t-il une main noire ou une manipulation derrière ? Pour quel but ? Wait and see…

Kibaro224.com