Après Fassou Goumou, un des membres influents du FNDC-N’Zérékoré qui est actuellement en détention, c’est le coordinateur régional adjoint du même front qui est aujourd’hui inquiété.

Cécé Théa puisqu’il s’agit de lui, a était convoqué ce mardi 1er mars 2020, au commissariat central de police de N’zérékoré. Selon le contenu de la convocation (dont kibaro224.com détient copie), il doit répondre aux faits de complicité et d’incitation à la violence. Le jeune Théa qui était attendu ce mardi n’a donc pas effectué le déplacement pour des raisons que nous ignorons.

En ce qui concerne les motifs réels de la convocation, beaucoup s’accordent dire qu’ils sont liés aux violences survenues récemment à N’zérékoré. Les autorités de cette ville soupçonnent donc des membres du FNDC d’être derrière ces affrontements meurtriers qui ont causé de nombreux dégâts et au 20 morts selon des sources.

La rédaction