Béatrice Dupontou, démissionnaire de l’UFR, n’a pas fait de cadeau ce dimanche à son ancien patron, Sidya Touré. Prenant la parole à l’occasion de la réception du président Alpha Condé, elle est revenue sur les motifs de son divorce avec l’ancien premier ministre.

« J’ai passé sept (7) ans dans l’UFR et c’est à la huitième année que j’ai démissionné. Je pensais que Sidya Touré qui est un technocrate pouvait se joindre à son frère pour pouvoir redresser la Guinée comme il l’a fait en Côte d’Ivoire. Mais, j’ai vu que ce n’était pas le cas. La création du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution), c’est ce qui a tout gâté. Parce que j’ai dit qu’on ne peut pas diriger un pays dans la violence verbale, physique et sur des morts. Si nous voulons diriger ce pays, c’est bien pour la jeunesse qui a beaucoup souffert. J’ai dit au président Sidya Touré de rencontrer son grand frère pour se parler, j’ai été incomprise », a-t-elle expliqué. 
Poursuivant, elle ajoute : « Je sui venue dans la maison de mon père. (…) Parce que je viens d’une famille où il est interdit d’insulter un chef. Je suis fille d’un enseignant et le Prof. Alpha Condé est un enseignant. La démocratie oui, mais non au désordre. M. Le Président, N’zérékoré est pour vous à 2 000%. Nous sommes avec vous jusqu’à la mort… »
Béatrice Dupontou a par ailleurs promis de faire démissionner toutes les personnes qu’elle a fait venir dans l’UFR.
Konaté