Le président de la République, le Prof. Alpha Condé est attendu le samedi 16 novembre prochain à N’zérékoré, capitale de la région forestière, a appris Kibaro224.com.

Déjà sur le terrain, une forte de délégation de la coalition démocratique pour la nouvelle constitution (CODENOC) conduite par le ministre d’État, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement séjourne dans la cité pour, apprend-on, préparer le terrain.

C’est dans ce cadre qu’une Assemblée générale extraordinaire du parti GRUP s’est tenue ce mardi 12 novembre 2019 à N’zérékoré, en présence de son président hadj Papa Koly Kourouma et de son « frère jumeau », Alhousseine Makanéra Kaké.

Au cours de cette rencontre qui a mobilisé du monde, le ministre Koly Kourouma est largement revenu sur les insuffisances de l’actuelle constitution avant d’inviter les militants et sympathisants à se préparer pour le référendum qui, selon lui, est une nécessité aujourd’hui pour la Guinée.

Poursuivant, le « patron du Sud » comme l’appellent ses partisans, a invité les citoyens de N’zérékoré a se mobiliser massivement le samedi pour accueillir le président de la République.

Même appel de la part de l’ancien ministre de la communication, Alhousseine Makanéra Kaké qui dira que N’zérékoré doit faire le plein de la place des martyrs pour matérialiser son soutien au projet de nouvelle constitution.

Dans la capitale de la région forestière, tout semble être réuni pour réserver un accueil triomphal au chef de l’État. Les commissions mises en place travaillent ardemment pour la réussite de cette réception.

À la question de savoir si le président Condé qui n’a pas effectué le déplacement sur Kissidougou, Gueckédou et Macenta sera effectivement présent à N’zérékoré, un membre de la délégation répond à l’affirmatif. Selon lui, Alpha Condé sera bien à N’zérékoré le samedi 16 novembre prochain.

En attendant donc, le ministre Papa Koly Kourouma et son équipe continuent de mobiliser les citoyens. D’ailleurs, l’on apprend que la mission sera demain mercredi dans la préfecture de Yomou.

Mamady Camara