Le service de l’état civil de N’zérékoré vient de donner des chiffres par rapport au nombre de naissances, de décès, mais aussi de mariages enregistrés au cours de l’année 2020.

Et selon les statistiques données par Alseny Thioye, le chargé du service de l’état civile à la mairie de N’zérékoré, il y’a eu 3 879 naissances en 2020 dont 1 784 filles et 2 095 garçons.

A la question de savoir quelle est la méthode utilisée pour avoir ces chiffres, notre interlocuteur répond : « Il y a deux (2) méthodes de récupération des déclarations de naissance. Il y a les structures de santé qui disposent de cahiers d’enregistrement pour les femmes qui accouchent là-bas. Quand elles ont un nombre déterminé de naissances, elles nous envoie et nous procédons à l’enregistrement. Il y a aussi des gens qui viennent individuellement et nous leur demandons des renseignements qu’il faut et sans lesquels on ne peut pas prendre leurs déclarations en compte », a fait savoir M. Thioye.

Le patron de l’état civil déplore le fait que les cas de décès ne font pas objet de déclaration. Selon Alseny Thioye, les rares personnes qui viennent le font dans le cadre de la constitution de certains documents notamment pour les pensions. C’est pourquoi, a-t-il indiqué, pour toute l’année 2020, il n’y a eu que 107 décès déclarés dont 28 femmes.

223 mariages ont par ailleurs été célébrés en 2020 a précisé, le chargé de l’état civil.

Konaté