Au lendemain de sa déclaration controversée de soutien au projet de nouvelle constitution et qui a suscité de vives réactions notamment sur les réseaux sociaux, le maire de la commune rurale de Diécké (préfecture de Yomou) vient de nier ce qu’il avait pourtant dit haut et fort lundi 17 juin 2019.

En effet, au cours de la cérémonie de posse de première pierre des travaux de construction du bloc administratif de la commune rurale présidée par les ministres Papa Koly Kourouma et Frédéric Loua, Nyan Kémon Bohamy, élu sous la bannière de l’UFR avait clairement et publiquement apporter son soutien au projet de nouvelle constitution.

« La commune rurale de Diecké soutient avec force l’idée de révision de la constitution. Elle invite toute sa population à adhérer à cette reforme constitutionnelle », avait déclaré l’élu de l’UFR..

Joint au téléphone par notre rédaction, le maire Nyan kemo Bohamy, a nié en bloc avoir apporté son soutien au projet de changement constitutionnel. Selon lui, sa préoccupation c’est comment développer sa localité.

Kibaro224.com vous propose cette vidéo pour comprendre exactement ce qu’a dit le maire de Diécké.

Patrice

1 COMMENTAIRE