À l’occasion de chaque fête, les imams de N‘zérékoré se réunissent pour saluer les autorités locales. l‘Aïd el-kebir qui a été célébré dimanche 11 août 2019, n’a pas échappé à cette règle. Massivement mobilisés, ces leaders religieux se sont rendus au domicile privé du gouverneur Mohamed Ismaël Traoré où des prières et bénédictions ont été dites en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Les imams ont aussi mis l’occasion à profit pour remercier le chef de l’État pour dit-on, la bonne organisation du pèlerinage cette année.

Prenant la parole, le gouverneur Traoré après avoir remercié ces religieux pour le déplacement, a indiqué que le chef de l’État tient N‘zérékoré et la région forestière toute entière, dans son cœur. C’est pourquoi, il est revenu sur ce qui est entrain d’être fait en ce moment, selon lui, pour la région. Notamment l’avancement des travaux du projet d’interconnexion électrique.

« Le projet d’interconnexion électrique Guinée-Mali avance à grand pas et doit finir avant 2020. Cela permettra de fournir de l’électricité 24 heures sur 24. L’interconnexion se fera à Yalenzou (un village situé à moins de 20 kilomètres du centre-ville) et tout est bouclé. Même les familles qui ont été touchées sont toutes dédommagées », a-t-il annoncé.

Pour la fête de Tabaski, précise Mohamed Ismaël Traoré, le président Alpha Condé a donné de l’argent aux imams de toutes les sous-préfectures de la région. « Ils ont eu 30 millions », dit-il.

Poursuivant, il invitera ces hommes de Dieu et tous les citoyens à apporter leur soutien au chef de l’État et au projet de changement constitutionnel.

« Nous devons prendre soin du Président Alpha Condé sinon son péché nous attrapera. Que Dieu nous épargne de cela. Aujourd’hui, on parle de nouvelle constitution, mais cela ne doit pas venir du président. C’est nous qui devons nous lever pour lui demander de continuer ses bonnes œuvres », a-t-il demandé.

Dimio