Le Projet de fer de Simandou Sud de classe mondiale avec une teneur de 65-70%, pourrait être lancé bientôt avec la hausse des prix du fer sur le marché mondial, a appris Kibaro224.com.

En effet, de 40$ en 2016, la tonne est passée à plus de 120$ en 2019. Ce qui pourrait d’ailleurs augmenter avec l’arrêt de l’exploitation du fer au Brésil et l’inondation en Philippine, les deux grand fouisseurs du marché mondial. La Guinée est en bonne position pour d’éventuelle négociation sans intermédiaire.

Selon nos informations, le projet vise à créer un accès à l’un des plus grands gisements de minerai de fer au monde (plus de 2 milliards de tonnes).

Jamais exploité jusqu’à présent, le gisement de Simandou est en mesure de produire un minerai d’une qualité exceptionnelle pendant plus de 100 ans et a le potentiel de faire de la Guinée un des plus grands exportateurs de minerai de fer au monde.

Nous y reviendrons.

Mohamed Lamine Condé