Le député Ben Youssouf Keita de l’UFDG, présent ce lundi 04 novembre à la levée du corps des victimes de la manifestation du FNDC, à l’hôpital Sino-Guinéen a exprimé toute son indignation par rapport au traitement de ces corps.

« Les corps ont besoin de dignité, je suis choqué, c’est ahurissant. Jamais de 1958 jusqu’à maintenant, nous n’avons pas connu une telle situation. Toute la Guinée est en train de descendre à une vitesse grand « V » la colère de Dieu va s’abattre sur nous », s’est-il exprimé.

Poursuivant, Dr Ben Youssouf affirme que cette lutte continuera jusqu’à l’instauration définitive de la démocratie en Guinée.

« Ceux qui sont couchés aujourd’hui ne sont plus comme nous, mais un jour, nous pourrons être comme eux. Peut-être demain d’autres tomberont parce que le combat continuera jusqu’à l’instauration définitive et totale de la démocratie en Guinée », Martèle-t-il.

Pour le moment, les corps sont en train d’être exposé à l’hôpital Sino-Guinéen avant de prendre la direction de la grande mosquée de Bambetto.

Abdoulaye Ben KABA