Comme prévu, le front national pour la défense de la constitution rend, à l’instant même, un dernier hommage à leurs Martyrs, tombés lors des récentes manifestations de novembre dernier.

En effet, le cortège funèbre vient à peine de quitter l’hôpital Sino-Guinéen où les corps des huit (8) victimes ont été exposés avant le départ.
Les leaders du FNDC ainsi que plusieurs de leurs militants conduisent leurs Martyrs à la grande mosquée de Bambéto, puis au cimetière du même quartier pour l’inhumation.

C’est là qu’ils rejoindront une autre centaine de jeunes tués dans les mêmes circonstances.

Boubacar Barry..