Les membres du front national pour la defense de la constitution et leur militants viennent à l’instant d’être dispersés par les forces de sécurité à coup de gaz lacrymogène.

Juste après le départ de la marche, des bombes lacrymogène ont retenti sur les manifestants. Leaders et militants du FNDC se dissociés alors qu’ils étaient censés emprunter le même chemin jusqu’au palais du peuple.

Sur le chemin de la fuite, le véhicule du président de l’UFR a été accidenté.

Nous y reviendrons !

Boubacar Barry