Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) appelle à des manifestations sur toute l’étendue du territoire national, à partir de ce lundi 26 octobre 2020, « jusqu’au départ d’Alpha Condé ». A la veille donc du coup d’envoi de ces séries de manifestations, le front opposé à la présidence à vie a donné des consignes aux populations de l’intérieur du pays. Plusieurs actions sont planifiées. Ce sont :

✓ Occuper les zones où il y’a l’exploitation minière ( Bauxite,or, diamant), empêcher la circulation ferroviaire par les barricades.

✓ Occuper les locaux du gouvernorat et des préfectures, la devanture des camps militaire.

✓ Présenter des pancartes et flyers individuels demandant à Alpha Condé de quitter le pouvoir car il a fini ces mandats constitutionnels;

✓ Rendre invivable la cohabitation avec les familles des membres des forces de l’ordre qui sortent le jour de nos manifestations dans un esprit de répression d’une démarche légitime;

✓ Bloquer les voies empruntées par les officiels du régime: Gouverneurs et préfets etc.

✓ Occuper des lieux névralgiques déterminés et bloquer les principaux axes routiers (rues, rond-point, ponts et lieux publics, etc.);

✓ Empêcher le trafic interurbain en posant des troncs d’arbres sur toutes les routes principales et de l’intérieur des quartiers;

✓ Empêcher tout trafic ferroviaire ( CBK, FRIGUIA, CBG ,SMB, LE TAPIS DE TRANSPORT DE BAUXITE DE BOFFA),

✓ Faire des manifestations spontanées et quotidiennes pour mobiliser au maximum les services anti-émeutes;

✓ Inciter les forces de sécurité à désobéir aux ordres illégaux de la hiérarchie;

✓ Bloquer tous les services de l’État, sauf les structures sanitaires et les ambulances.

✓ Les personnes de bonne volonté ayant les moyens sont appelés à venir en aide aux démocrates en les apportant à manger sur le front de la libération.

✓ Laisser la Croix-Rouge, la presse nationale et internationale faire leur travail librement et les protéger en cas de besoin.

✓ Considérer les groupuscules armés non identifiés qui kidnappent des citoyens et sèment la terreur dans les quartiers, comme des rebelles qui agissent en toute illégalité et impunité.

Les citoyens sont invités à leur réserver une farouche résistance au nom de la légitime défense consacrée par notre Constitution.

✓ Positivons le déploiement de l’armée pour en finir complètement avec ce clan dictatorial car le monde nous observe à partir du lundi.

Le mouvement précise que cette « lutte citoyenne commence ce lundi et le dispositif sera non stop jusqu’à la victoire finale! »