Le FNDC appelle à manifester le lundi 20 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national, pour demander le départ du président Alpha Condé.

Du côté du RPG arc-en-ciel, l’on précise que le président Condé est en plein exercice d’un mandat qui lui a été confié par le peuple. Par la voix de sa porte-parole Domani Doré, le parti au pouvoir pense que toute tentative de déstabilisation, est un coup d’état. L’ancien ministre des sports menace par ailleurs de porter plainte contre ceux qui se prêteraient à un tel acte.

« Pr Alpha Condé, Président de la République de Guinée est en plein exercice d’un mandat que lui confère sa légitimité suite à une élection. Toute tentative de déstabilisation dans la parole comme dans les actes, est un COUP D’ÉTAT. Que l’opposition le sache définitivement, nous porterons une plainte pour atteinte à la sûreté de l’État à l’attention de quiconque se prêterait à un acte répréhensible. La République n’est pas une cour de récréation », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Il faut rappeler que cette manifestation du FNDC est déjà interdite par les autorités.

Konaté