Dans sa quête pour le prolongement de son mandat à tête de la Guinée, le président Alpha Condé ne devrait pas compter sur certains de ses « anciens amis » notamment Albert Bourgi et le célèbre avocat sénégalais Bocounta Diallo. Ces deux (2) ont exprimé récemment leurs oppositions à toute idée de changement constitutionnel ou de prolongement de mandat présidentiel en Guinée.

Interrogé mercredi par nos confrères de Radio Espace, le président de l’UFR Sidya Touré a indiqué qu’Alpha Condé se trouve aujourd’hui isolé.

« Albert et Bocounta sont également des amis à moi. Je leur ai parlé avant mais ils se sont tous défaussés, j’ai eu des entretiens extrêmement durs notamment avec Albert Bourgi. (…) Ce sont des gens qui sont respectés et ils ne peuvent pas soutenir un tel projet. Ils m’avaient tous dit avant qu’il ne sont pas dedans et la réalité est que le président est isolé sur cette question. Ce ne sont pas ces deux là seulement », a déclaré sidya Touré.

Plus loin, il ajoute: « Regardez la presse francophone aujourd’hui, une fois que vous avez quelque chose qui paraît dans le journal « Le Monde » en France, il y a une certaines valeur intellectuelle, à plus forte raison « Mediapart ». Il est totalement isolé. Ce qui a fait sa force en 2010 pour arriver au pouvoir, c’était un peu l’aide de tous ces gens là. Aujourd’hui, tout le monde s’est défaussé parce que c’est un sujet indéfendable. »

L’ancien haut représentant du chef de l’Etat compte demander lors de la prochaine assemblée du FNDC à ce que les noms de ces deux soient retirés de la liste des promoteurs du troisième mandat.

Konaté