Les opposants au troisième mandat d’Alpha Conde font face à la justice Guinéenne après quelques mois de leurs arrestations. Ils sont confrontés à des réquisitions sévères de la part des procureurs de conakry. Une  situation qu’a déploré ce mercredi le Président de la Ligue pour les droits et la démocratie en Afrique (LIDDA).

« je pense que les procureurs doivent être fortement attachés à la lois. Ils doivent tout faire pour ne pas s’écarter des lois qui nous gouvernent en la matière.« , dira Mamady Kaba.

Depuis la Présidentielle du 18 octobre, nombreux sont des opposants qui sont en prison qui tardent à bénéficier d’un procès.
« Nous pensons seulement qu’il est important d’assurer à chaque citoyens le droit à un procès juste. Ils faut que les personnes en conflit avec les lois puissent bénéficier tous les avantages que les lois leur accorde notamment l’accès à un avocat.« , a ajouté Mamady kaba

La Guinée a enregistré des violences politiques qui ont coûté la vie à beaucoup de citoyens. Selon ce défenseur des droits de l’homme la priorité doit être donné aux enquêtes pour rendre justice aux victimes.

Bintou SOUMAH