Après Roger Bamba un autre détenu politique du parti UFDG a rendu l’âme en prison. Après 4 mois 21 jours de détention, Mamadou Oury Barry, chauffeur de profession et âgé de 21ans est décédé à la maison centrale de Conakry le samedi 16 janvier 2021. Il a été arrêté le 05 août 2020 à Coza.
Dans sa famille ce matin c’est la tristesse qui se lie sur les visages.

Sa maman sous le choc revient sur les derniers instants de son defunt fils.

« Il a été arrêté par les PA à Coza et on l’a directement transféré à la maison centrale de coleah. Quand j’ai été informé je me suis rendu sur les lieux, des fois je paie 30.000 pour la visite et parfois on me refusait de voir mon fils. Le jeudi 14 janvier dernier il m’a appellé pour me dire qu’il a mal au ventre, j’ai cherché des produit que j’ai améné, mais ils ont refusé tout en disant qu’ils ont un service medical. Vendredi 15 janvier impossible de lui joindre sur son numero et samedi on m’informe qu’il est décédé. », a expliqué Kadiatou Tounkara.

À la question de savoir s’il a été arrêté dans une manifestation ? Son ami intime témoigne. « Nous sortons tous les matins pour aller travailler. Un soir je suis rentré et je demande après lui, c’est là qu’on m’informe qu’il a été arrêté à Coza. J’ai posé la question sur le pourquoi car mon ami d’enfance n’est pas violant et il n’a jamais assisté à une manifestation. », dira Abdoulaye Barry.

Après Ibrahima Sow, Mamadou Lamarana Diallo et Roger Bamba, Mamadou Oury Barry vient s’ajouter à cette liste des devenus politiques à rendre l’âme en prison.

Bintou SOUMAH