Le ministre des affaires étrangères, Mamadi Touré était dimanche à Kérouané pour parrainer une manifestation de soutien des populations de cette localité en faveur du changement constitutionnel. Dans son discours, le patron de la diplomatie guinéenne est revenu sur les acquis du régime Condé.

« Je voudrais dire que nous sommes ici pour célébrer également les acquis du Pr Alpha Condé à travers le pays et singulièrement à Kérouané. Nous voulons vous remercier aussi pour votre fidélité et votre engagement à ses côtés depuis le départ, dans tous ses efforts pour le développement socio-économique de notre pays et pour améliorer les conditions de vie des populations guinéennes et particulièrement les femmes et les jeunes. Nous profiterons aussi pour rappeler les grandes réalisations que le Président a fait dans le pays malgré les graves crises sociales. La Guinée est l’un des rares pays où l’opposition était en permanence dans les manifestations pour empêcher le Président de faire son travail et à cela s’ajoute la crise sanitaire qui a frappé la Guinée de plein fouet et qui risquait de détruire tous les progrès dans notre pays. Mais malgré tout cela, les grands chantiers ont été ouverts tels que les investissements socio-économiques et de transports et aussi l’utilisation des recettes du secteur minier pour pouvoir appuyer les autres secteurs de développement. Il faut noter aussi le développement de l’énergie hydroélectrique, tout le monde sait ici aujourd’hui ce qui a été réalisé à Kaléta et ce que souapity va apporter à la Guinée et toutes les interconnexions qui seront faites pour servir toutes les régions de la Guinée. Les réformes ont aussi été engagées dans le système judiciaire, le système sécuritaire, douanier, social au point que la Guinée se place aujourd’hui dans le top 3 des pays les plus réformateurs de l’Afrique de l’ouest », vente t-il.

Malgré donc ces efforts, le ministre des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger pense qu’il reste encore à faire. C’est pour quoi, il a invité la population de Kérouané à adhérer au projet de nouvelle constitution.

« Je vous invite de continuer à apporter votre soutien au Président Alpha Condé pour qu’il puisse continuer à travailler et c’est ce qui m’amène à parler de cette question de constitution. Aujourd’hui, nous avons une constitution provisoire. Pourquoi ? Parce que c’est une constitution qui a été élaborée par des gens qui ont été réunis au sein du CNT (Conseil National de Transition Ndlr) pour mettre en place une constitution qui nous aiderait à sortir de la transition parce que sans constitution on aurait pas pu organiser les élections. Donc, on avait besoin rapidement d’une constitution et c’est ce qui nous a aidé à sortir de la transition. Mais cela ne veut pas dire que c’est une constitution permanente et d’ailleurs aucune constitution au monde n’est permanente, toute constitution est sujet d’être changé, d’être révisé ou d’être amendé. Donc nous avons besoin d’une nouvelle constitution. La constitution actuelle non seulement il n’y a pas eu de référendum pour que le peuple se prononce là-dessus mais aussi il y’a des anomalies. Il y’a beaucoup d’anomalies qui peuvent nous créer beaucoup de problèmes, qui peuvent nous créer la paralysie dans la gouvernance en Guinée, il faut avoir le courage pour mettre sur la table le besoin d’une nouvelle constitution. On ne connaît pas encore le contenu mais quant on regarde des faiblesses de la constitution actuelle on se rend compte qu’on a besoin d’une nouvelle constitution. Le débat sera ouvert et personne ne peut dire que le Pr Alpha Condé n’a pas le droit de proposer une nouvelle constitution. J’ai entendu et j’ai vu les panneaux, Kérouané et ses sous-préfectures reclament tous une nouvelle constitution et moi je déclare ici aussi que le gouvernement dit oui à une nouvelle constitution, oui à une nouvelle constitution mieux adaptée aux réalités socio-économiques de la Guinée », a conclu le ministre Mamadi Touré.

Nouhan Konaté, correspondant Kibaro224.com, à Kérouané