Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé est décédé ce vendredi 25 décembre 2020 en France, où il a avait été transféré pour des soins. Âgé de 71, le président du parti URD est mort de Covid-19 selon les informations.

« Soumaïla Cissé, leader de l’opposition malienne, est décédé ce jour en France, où il avait été transféré pour des soins du Covid-19 », a annoncé à l’AFP un membre de sa famille. Une information confirmée par un responsable de son parti, l’Union pour la république et la démocratie (URD).

Plusieurs fois ministre (notamment des finances) entre 1993 et 2002, président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de 2004 à 2011 et trois fois candidat à la présidence du Mali, Soumaïla Cissé été retenu récemment en otage pendant six mois par des djihadistes.

Avec AFP