Après la détection du Coronavirus au sein la maison centrale de Conakry, le département en charge de la justice, avec l’appui de l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), a pris des mesures et dispositifs sanitaires dont la mise en place d’un centre de traitement épidémiologique. Des précautions qui, selon le ministère de la justice, Garde des sceaux, ont porté fruit.

En effet, le ministère piloté par Mamadou Lamine Bangoura a, à travers un communiqué, fait savoir que les dispositions prises par son département dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 en milieu carcéral, notamment à la maison centrale de Conakry, ont donné un résultat encourageant.

Sur les 66 détenus testés positifs, 47 ont ont été déclarés guéris après un dernier contrôle. Il s’agit notamment de 45 hommes et 02 femmes. Les 19 autres sont en cours de traitement.

Le ministère de la justice indique par ailleurs que sur les 1458 détenus, 572 ont été dépistés.

Boubacar Barry