Des tirs de sommations ont retentis toute la soirée de ce lundi 17 août 2020 dans la ville de Macenta. Des tirs qui sont intervenus après une journée de vives tensions qui a été marquée par deux mouvements différents appris Kibaro224.com des citoyens de la localité qui ont été joints au téléphone.

Après une journée de lundi mouvementée à Macenta, la ville est désormais contrôlée par les forces de défense de sécurité qui ont contraint tout le monde rentrer chez lui à travers des tires de sommations. Du moins ce que rapportent nos sources que nous avons jointes surplace.

Selon des informations, cette ville a été bouleversée ce lundi par de jeunes ressortissants de la sous-préfecture de Bofossou qui réclamaient justice pour une femme qui a été tuée récemment dans les locaux du poste de police de leur localité. Ces jeunes ont saccagé le siège de la gendarmerie et libéré les prisonniers avant de se diriger vers le commissariat central. À en croire nos sources, il a fallu faire appel à des renforts de Gueckédou pour pouvoir contrôler la situation.

Il faut rappeler que ce mouvement spontané a été précédé par la manifestation des jeunes qui sont sortis tôt la journée pour réclamer des infrastructures sociales de bases notamment des routes. Mais cette marche n’a enregistré aucun incident.

Mamady 2 Camara.