En séjour depuis quelques jours en région forestière, le ministre d’Etat à l’hydraulique et à l’assainissement était mercredi 19 juin 2019, dans la préfecture de Lola. Cette visite visait à s’enquérir de l’avancement du projet d’adduction d’eau mais aussi lancer la centrale électrique de cette ville qui a une capacité de 1 mégawatt 200.

« J’étais venu voir l’évolution du projet d’adduction d’eau potable, les travaux avancent bien même si j’estime qu’ils ont accusé un peu de retard. Mais ils vont pouvoir rattraper très bientôt car ils sont confrontés à des problèmes de tuyauterie, il y a au moins 25 kilomètres de réseau à poser ici et à la date d’aujourd’hui, les tuyaux ne sont pas en place. On va tout faire pour que cette situation soit réglée. Et de là-bas, nous sommes venus au niveau de la centrale électrique où toutes les installations sont terminées, le réseau moyenne et basse tension entièrement fini et tout neuf. J’ai procédé au lancement du groupe électrogène et la mise au réseau », nous a confié le ministre Papa Koly qui demandera par ailleurs à la population de Lola de s’abonner pour permettre au groupe d’être chargé.

« Sans charge, on ne peut pas faire tourner le groupe à vide. Donc il faut de la charge et qui dit charge parle d’abonnement. En venant ici, le président m’a instruit de lancer le groupe pour permettre à la jeunesse de suivre les matches de la CAN. C’est dans cette optique que j’ai lancé le groupe. Mais encore une fois, le groupe ne pourra pas fonctionner tant qu’il n’y a pas de charge. C’est pourquoi j’invite les autorités à sensibiliser la population pour qu’elle s’abonne », a conseillé l’ancien ministre de l’energie.

Pour terminer, il dira que le projet d’interconnexion allegera le coût de l’electriocité dans la région et annonce que les techniciens sont déjà à N’zérékoré.

Dimio