Les Pharaons d’Egypte ne pouvaient pas mieux entamer cette 32e édition de la CAN Total 2019 par une victoire devant les Warriors du Zimbabwe (1-0).

Une rencontre qui a démarré sur des chapeaux de roue avec une formation des Pharaons qui n’a pas hésité un seul instant à appuyer sur l’accélérateur avec sa star Mohamed Salah. C’est ainsi qu’elle a multiplié les offensives et n’était pas loin de trouver le chemin des filets lorsqu’un ballon piqué de Salah sur le flanc droit à la 2e mn est rasé de la tête en corner.

Il a fallu attendre la 11e minute pour que les Warriors du Zimbabwe se signalent suite à un centre venu de la droite et disputé par son attaquant Nyasha Liberty Mushekwi avec le gardien égyptien, Mohamed Elshenawy.

Et ces Zimbabwéens ont longtemps souffert dans le premier quart d’heure sans céder avant de tenter quelques rares incursions infructueuses.

La partie va davantage s’animer avec des Egyptiens qui avaient du mal à trouver la faille en ne cherchant beaucoup plus à droite Mohamed Salah parfois dans la précipitation et qui devait faire face à une défense zimbabwéenne bien regroupée et dont il avait des difficultés à se défaire. Et surtout un gardien de but, Edmore Sibanda qui était bien en place.

Et alors qu’on s’acheminait vers la pause , les Pharaons vont trouver le chemin des filets. Cela fait suite à une offensive avec Trézéguet qui au départ et à l’arrivée de l’action en jouant dans un premier temps à une-deux avec son compère Mohamed Elneny qui le retrouve et celui-ci de récupérer le ballon puis réalise un crochet avant de frapper de l’intérieur du pied droit dans les filets du gardien Edmore Sibanda qui n’avait d’yeux que de voir le ballon sur son côté gauche. Les Egyptiens pouvaient dès lors respirer un tout petit peu avant de rejoindre les vestiaires.

La deuxième période devient de plus en plus difficile avec des Zimbabwéens qui ne lâchent rien en tenant la dragée haute aux Egyptiens. Ces derniers semblent se contenter de cette petite avance d’un but puisqu’ils ne parvenaient plus à faire sauter le verrou défensif adverse.

Malgré les changements de part et d’autre, plus rien ne change et les Pharaons vont se contenter de cette victoire de 1 but à 0, remplissant leur contrat d’entrée en empochant les trois premiers points du groupe A et surtout de la compétition.

Caroline.com