Pendant que les leaders religieux réunis la semaine dernière ont invité le chef de l’Etat à reporter les élections législatives, pour permettre aux autres partis de l’opposition d’être dans la course, l’ancien ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira pense qu’aucun report n’est possible.

En effet, au cours de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel ce samedi 01 février, ce membre du bureau politique national du parti au pouvoir a fait savoir son opposition à cette proposition des religieux.

« Il ne serait pas loyal, ni sérieux de la part de qui que ce soit, marabouts ou artisans de venir fatiguer monsieur le président de la République pour lui dire de dire à la CENI de faire un rétropédalage. Nous ne ferons pas de marche arrière « , a déclaré Alpha Ibrahima Keira.

Poursuivant, il a demandé au protocole de la présidence de la République de ne pas céder.

« Nous demandons au protocole de ne jamais introduire des gens comme ça à la présidence pour venir fatiguer le président de la République qui a du travail et qui veut que nous allions aux urnes conformément à la volonté populaire« , a-t-il ajouté.

Abdoulaye Ben Kaba.