C’est à travers les réseaux sociaux que N’Valy Condé, vice-coordinateur de la cellule de communication (réseaux sociaux) du RPG arc-en-ciel a annoncé sa candidature à la primaire des élections législatives, sur la liste uninominale du parti présidentiel à Beyla.

Selon lui, cette décision n’est pas fortuite, « elle est partie de ma volonté de faire de Beyla le plus bel endroit de la Guinée ».

« Je sais qu’un député n’a pas de budget comme un maire pour le développement de sa localité, mais il a ce que le maire n’a pas : le pouvoir de proposition, de vote et de contrôle du gouvernement pour le bien-être de tout le peuple », a-t-il écrit.

Le candidat à la députation pour la circonscription de Beyla dit être soutenu par la base. Ce qui, selon lui, le différencie de ses concurrents.

« Ce qui le prouve, c’est que ma candidature est portée par les femmes, les sages, les jeunes et les structures statutaires de ma sous-préfecture vers les autres sous-préfectures et la commune urbaine de Beyla afin de solliciter leur soutien à ma candidature historique. C’est une candidature historique dans la mesure où c’est la première fois qu’un homme et de surcroît un jeune de Sanama (son village Ndlr) se porte candidat aux élections législatives. Pourtant, nous avons des cadres compétents et intègres avec environ 30 000 électeurs », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que N’Valy Condé, est un jeune influent du parti au pouvoir qui dispose d’un grand bagage intellectuel. Hormis sa fonction de vice-coordinateur de la cellule de communication RPG Arc-en-ciel sur les réseaux sociaux, il est président du bureau des cadres de la section de Yimbaya Tannerie (Conakry) et fonctionnaire d’Etat en service au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Depuis huit (8) ans, il donne des cours dans certaines universités de la capitale.

Konaté