Après les négociations le mardi dernier entre le SNAAESURS et l’inspection générale du travail, ces structures syndicales décident de suspendre leur mot d’ordre de grève jusqu’à la prise de fonction du nouveau gouvernement. L’accord porte sur la mise de la prime d’incitation sur les bulletins de salaire des enseignants à partir de la paie du mois de janvier 2021.
« Vu les lettres n°024/NFPT/CAP/2021 et n° 25/MFPT/CAP/2021 du 25 janvier 2021 de M. l’inspecteur général du travail demandant la suspension de la grève enfin d’ouvrir un couloir de négociation dès après la mise en place du nouveau gouvernement. Le bureau exécutif national du SNAESURS après consultation de la base décide de la suspension du mot d’ordre de grève et invite l’ensemble des travailleurs et travailleuses, les UES, CRS à reprendre le travail à compter du vendredi 29 janvier à 08h.« , martèle Dr Baba Mansare secrétaire général
Solidaire à la grève du SNAESURS.

le SNE pour sa part suspend  aussi son mot d’ordre de boycott au sein de l’enseignement prés universitaires. « Avec la satisfaction de certains points inscrits dans leurs plateformes revendicatives et le paiement des primes d’incitations sur le bulletin. Il laisse à entrevoir une opportunité de négociation, d’autant plus que l’inspection du travail a déjà adressé une correspondance à toutes les structures syndicales de l’éducation, alors pour nous le SNE c’est une satisfaction et je demande à mes démembrements de reprendre les activités pédagogiques. », exhorte Michel pepe Balamou secrétaire général du SNE

Pour l’heure le ministère de l’enseignement technique et de la recherche scientifique n’a fait aucune communication sur le compromis entre lui et les grévistes

Bintou SOUMAH