Le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté était au chevet des membres du FNDC détenus à la maison centrale de Conakry ce jeudi 17 octobre. Mamadou Taran Diallo était parti s’enquérir de l’état de santé et de détention de ces jeunes.

« Ils m’ont dit qu’ils avaient le moral et ils restaient sûres des positions qu’ils avaient défendues. J’ai conclu l’entretien en disant que cette Guinée nous l’avons en commun, quelques soient les positions des uns et des autres, la constitution et les lois guinéennes reconnaissent le droit à chacun d’avoir des croyances, d’être dans des associations, dans les partis et de manifester. J’ai reçu les gens dans un bureau et ils ont même remercié le régisseur qui prend toutes les dispositions pour les garder dans les meilleures conditions humanitaires », a déclaré le ministre Taran Diallo.

Pour finir, il a remercié le régisseur de la dite prison pour les efforts consentis dans le cadre de la protection des droits de l’homme dans le pays.

«…J’ai reçu aussi le régisseur de la prison pour le féliciter pour les efforts qu’il entreprend pour que tous les prisonniers soient traités de la meilleure façon », a-t-il fait savoir.

Ces jeunes seront devant les juridictions ce vendredi 18 octobre pour répondre de leurs actes.

Abdoulaye Kaba