Alors qu’il fait actuellement l’objet de critiques de la part de certaines personnes qui pensent qu’il a « vendu » la forêt au diable en soutenant le projet de nouvelle constitution et surtout de trahir son frère, le capitaine Moussa Dadis Camara, le ministre d’État à l’hydraulique et à l’assainissement et président du directoire national de campagne du RPG arc-en-ciel vient de réagir. Sur sa page Facebook, El hadj Papa Koly Kourouma n’est pas allé par mille chemins pour rappeler ses détracteurs à l’ordre. Il invite donc les uns et les autres à respecter ses opinions.

« Chers Sœurs et frères, Chers Amis
Je sais que je dérange, mais sachez que dans mon tréfonds, je vous aime et vous adore tous. Je ne mélange pas la politique avec mes relations personnelles. Ceux qui ont eu le temps de m’approcher savent bien que je suis respectueux du choix des autres. Respectez juste mon choix, car chacun sait ce que je veux. Moi, je reste respectueux de ce que vous voulez donc de votre choix.
Bonne chance à chacun et à tous, le but reste d’apporter ma part à la construction de notre grenier commun. Car, la demeure n’est belle que lorsque chaque fils y reconnaît le fruit de son labeur.

Respect et courtoisie, j’en fais miens », a-t-il écrit.

Il faut rappeler que Papa Koly Kourouma séjourne actuellement à N’zérékoré, capitale de la Guinée Forestière dans le cadre de la campagne pour les législatives et le référendum.

Konaté