En Guinée, le parti au pouvoir (le RPG arc-en-ciel) n’est pas du tout content du correspondant de Radio France Internationale (RFI). Dans un communiqué, le parti du président Alpha Condé à travers sa direction nationale de campagne « dément avec vigueur les propos tenus sur les ondes de RFI le dimanche 18 octobre 2020 à 18H30 par le journaliste Mouctar Bah, faisant état, sans aucune vérification et réserve professionnelle, d’arrestations arbitraires de responsables de l’UFDG à Siguiri et Yomou pour oppositions supposées à des bourrages d’urnes ainsi que des votes de mineurs à Kankan. »

Le directoire national de campagne du RPG arc-en-ciel dément donc ces informations et demande à notre confrère de « faire honneur à RFI en donnant une information juste et équilibrée. »
Il se réserve enfin le droit de donner des suites judiciaires « à de telles contrevérités dont le but inavoué est de porter atteinte à la paix sociale et au vivre ensemble ».
Ci-dessous, la copie du communiqué du RPG arc-en-ciel :
Konaté