Les locaux du Ministère de l’Économie et des Finances ont servi de cadre à la formalisation d’un accord d’appui budgétaire d’un montant de 90 millions de dollars entre le Gouvernement guinéen et le Groupe de la Banque mondiale.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a procédé à la signature d’un accord d’appui budgétaire d’un montant de 90 millions de dollars avec la Banque mondiale pour la période 2019-2020, ce jeudi 28 novembre 2019.

L’objectif de cet appui est de soutenir les réformes visant à contribuer à la consolidation de la gestion des finances publiques, au renforcement du cadre institutionnel et réglementaire pour promouvoir la compétitivité et à l’amélioration de la performance financière du secteur de l’énergie.

Lors de son intervention, M. Mamadi Camara a exprimé sa gratitude au Président de la République, Professeur Alpha Condé pour son implication personnelle à la préparation de cet accord. Il a également salué l’engagement du Premier Ministre, Dr Ibrahima Fofana ainsi que du Vice-président du Groupe de la Banque mondiale (BM) pour la mise en place de cet appui pour 2019.

Plus loin, le MEF a adressé ses remerciements aux cadres de la BM et de l’administration pour leur contribution à la formalisation de cet accord avant de les exhorter à déployer les efforts nécessaires afin d’assurer un décaissement rapide de l’appui budgétaire signé, d’ici la fin de l’année.

Pour clore son intervention, le Ministre des Finances a réitéré l’engagement du Gouvernement à veiller à l’utilisation judicieuse et efficace des ressources mises à disposition, ainsi que des efforts qui seront mis en œuvre pour la réussite des objectifs définis de l’appui budgétaire.

Pour sa part, M. Nestor Coffi, Représentant résident de la Banque mondiale en Guinée après avoir félicité le Gouvernement guinéen pour l’obtention de cet accord a rappelé les objectifs de ce programme.

A rappeler que ce programme vise à soutenir l’Etat pour mieux rendre des services publics efficaces tels que l’accès à l’éducation, à la santé, à la sécurité alimentaire y compris l’eau et l’électricité pour tous.

Cet accord est la première phase d’une nouvelle série d’appui budgétaire de la Banque mondiale pour la période 2019-2020, dans la cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Sociale.

Cellule de communication du gouvernement