C’est à travers un communiqué daté du 02 juillet 2021 que la fédération guinéenne de football (Féguifoot) a décidé de répondre à la récente sortie médiatique du journaliste sportif, Amadou Diouldé Diallo, dans l’émission “Les Grandes Gueules” de radio Espace.

Au cours de cette émission, le journaliste n’a pas fait de cadeau au président sortant de la Féguifoot, Antonio Souaré à qui, il aurait certainement des comptes à régler. Selon Amadou Diouldé Diallo, Antonio Souaré a trahi son « ami » Salif Camara “Super V”. Plus loin, il dira que l’article 33 des statuts de l’institution visait à éliminer ce dernier de la course à la présidence de l’institution.

« La Fédération Guinéenne de Football, porte un démenti cinglant et sanglant à cette affabulation dont le but ne vise rien d’autre que de ternir l’image de l’institution et celle de celui qu’il suppose être l’auteur de cette manigance », a réagi la Féguifoot à travers ce communiqué. Elle rappelle par ailleurs que les statuts dont il s’agit ont été élaborés par le Comité de Normalisation, soumis régulièrement à l’Assemblée Générale Extraordinaire pour adoption, le 26 décembre 2016.

Par conséquent, la Féguifoot dit se réserver le droit de tirer toutes les conséquences du droit, pour laver son honneur et sa dignité.

Ci-dessous, le communiqué de la Féguifoot :