Conakry, le 7 mai 2021- En Présence du Ministre d’État, Ministre de l’Industrie et des PME, Porte-parole du Gouvernement et de celui de l’Economie et des Finance, les députés guinéens ont adopté, ce vendredi 07 mai, la convention d’établissement de la société agro-industrielle Guinéo-Emirati (SAGE-SA), pour la relance de l’ex SALGUIDIA. 

La convention porte sur la relance de l’ex-SALGUIDIA et le développement socioéconomique des zones de production de l’ananas en Guinée. Elle prend en compte : l’aménagement et l’exploitation des terres agricoles d’une superficie d’environ 2.129 hectares pour la production de l’ananas et autres produits maraichers, le conditionnement, la transformation et l’emballage, en vue de la commercialisation et l’exportation des produits finis d’origine guinéenne.  

L’établissement de la société agro-industrielle Guinéo-Emirati en abrégé (SAGE-SA), aura pour avantage, la construction d’un laboratoire de culture tissulaire qui permettra la production de 30 millions de rejets d’ananas pour planter les 2 000 hectares. Le laboratoire va aussi fabriquer d’autres souches, notamment de banane. La compétence de ce laboratoire va être étendue à certains pays, car c’est le plus grand laboratoire de la sous-région qui sera installé dans l’enceinte de l’usine.  

Grace à cette démarche, la production d’ananas biologique pourrait être de 90.000 tonnes environ en 2025. Tout ce programme permettra l’obtention d’une masse critique susceptible de satisfaire largement les besoins des marchés (Intérieur et extérieur) et la création de 400 emplois directs et 1.200 indirects. 

La Cellule de Communication du Gouvernement