Dans un communiqué de presse, la CEDEAO, l’Union Africaine, et les Nations Unis appellent au calme et à la retenue avant la proclamation officielle des résultats du scrutin présidentiel en Guinée.

Un appel qui intervient quelques heures après la déclaration de Cellou Dalein Diallo qui s’est autoproclamé vainqueur de cette élection « dès le premier tour ».

Ces organisations sous-régionales, régionales et internationales déplorent donc des annonces de résultats par des candidats où leurs représentants « alors que le processus de compilation des résultats issus des urnes n’est pas encore achevé. »

Pour elles, ces annonces de résultats notamment sur les réseaux sociaux, sont regrettables et pas de nature à préserver le calme qui a globalement prévalu au cours du déroulement des opérations de vote et de dépouillement.

La la CEDEAO, l’Union Africaine, et les Nations Unis invitent ainsi les acteurs politiques au calme et à la retenue « afin d’éviter des manifestations violentes qui pourraient avoir des conséquences sur la paix et la sécurité.

« Nous invitons les acteurs politiques au respect des dispositions légales et réglementaires relatives à la proclamation des résultats. Nous invitons égalent les acteurs politiques à user des voies légales de recours pour toute contestation éventuelle », peut-on lire dans le communiqué.

Konaté