Le procès des huit (8) membres du FNDC arrêtés lundi dernier à Kindia, lors de la manifestation contre le troisième mandat s’est ouvert ce mercredi à Kindia sous une très haute surveillance des forces de sécurité, rapporte le correspondant régional de kibaro224.com.

En effet, partout aux alentours du tribunal, les services de maintien d’ordre sont postés pour empêcher tout attroupement autour du bâtiment. Oumar Barry, Youssouf Barry, Mamadou Pathé Diallo, Mamadou bah, Boubacar Barry, Abdourahamane Camara, Mamadou oury Diallo, Ibrahima Camara sont tous poursuivis pour participation à un attroupement interdit sur la voie publique conformément à l’article 627, et 629 du code pénal. En dehors des forces de l’ordre, quelques militants et sympathisants du front sont aussi mobilisés à cet effet pour réconforter le moral de leurs camarades de lutte.

Nous y reviendrons.

Aboubacar Sylla, correspondant régional kibaro224.com, à Kindia