À quelques jours de l’ouverture des classes au compte de l’année scolaire 2019-2020, le lycée 28 septembre de Kindia n’affiche pas une image reluisante. Ce lycée régional crée avant l’indépendance, est aujourd’hui plus que jamais dégradé et les responsables de l’établissement qui ne savent plus à quel saint se vouer, appellent au secours des bonnes volontés.

À quelques mètres de ce lycée, les visiteurs sont démoralisés dans tous les sens, son état actuel ne répond plus aux normes d’une école au vrai sens du terme. Des portes en passant par des fenêtres, rien n’existe aujourd’hui. Crée en 1957, ce lycée régional n’affiche pas une image reluisante, sa dégradation est plus qu’une préoccupation pour les encadreurs qui, malgré leur implication auprès des autorités à tous les niveaux pour sa rénovation, n’ont toujours pas eu gain de cause.

« C’est une école qui a été programmée pour la rénovation, l’ingénieur a commencé le travail, mais entretemps ça s’est arrêté. Pourquoi ? On ne sait pas. C’est surtout ce qui a aggravé la situation, parce qu’à l’époque, il y avait au moins des portes et des fenêtres », a expliqué Mohamed Fayo Konaté, proviseur dudit lycée.

La rénovation de cette école est inscrite parmi les chantiers à réaliser dans le cadre des festivités de l’indépendance et le proviseur Mohamed Fayo Konaté espère que son école changera de visage.

« Ça ne répond pas à un établissement surtout à un lycée régional, c’est pour cela que les autorités de Kindia ont placé en point un des chantiers à réaliser dans le cadre de la fête tournante de l’indépendance, la rénovation de cette école. En tout cas, nous comptons sur cette fête tournante pour changer l’image de cette école. Nous avons secret espoir que tout cela va changer par la grâce de Dieu », a-t-il ajouté.

À l’image du lycée 28 septembre de Kindia, ils sont aujourd’hui nombreux, des établissements scolaires du pays qui se trouvent dans de pitieux états. Notamment à l’intérieur du pays. Pendant ce temps, la rentrée scolaire est programmée pour le 03 octobre prochain.

Aboubacar Sylla, correspondant régional kibaro224.com, à Kindia
620 23 76 85