Les étudiants de l’Université de Kindia ont à nouveau manifesté ce mardi, dans l’enceinte du campus pour exiger non seulement l’organisation de la cérémonie de remise de leurs diplômes mais surtout exprimer leur colère contre le recteur, Jacques Kourouma, a constaté sur place kibaro224.com à travers son correspondant régional.

Nouvelle journée de tension mardi 16 juillet 2019, au campus de l’Université de Foulaya à Kindia. Les étudiants massivement mobilisé et mécontents ont pris d’assaut la devanture du rectorat pour demander des comptes au recteur Jacques Kourouma dont le titre de « docteur » est remis en cause par ces derniers qui refusent par ailleurs que leurs diplômes soient signés par lui.

Très en colère donc, ils ont empêché l’administration universitaire de fonctionner en fermant tous les bureaux et barricader la rentrée principale. Le recteur absent, c’est son adjoint qui tentera de jouer à l’apaisement en se prêtant aux questions des étudiants.

«Vous refusez de nous remettre nos diplômes de façon officielle en disant d’aller les retirer individuellement à la scolarité on dirait nous sommes arrivés ici de façon frauduleuse. Nous voulons que nos diplômes nous soient remis de façon officielle. Aussi, est-ce que notre recteur a un doctorat ou pas? C’est la question principale parce que s’il n’en a pas et qu’il signe nos diplômes, cela pourrait avoir un impact négatif sur nous », a indiqué Ousmane Bangoura, porte-parole des étudiants.

En réponse aux préoccupations des jeunes, le vice-recteur Professeur Barry a rassuré que les diplômes seront remis de façon officielle, « en accord bien-sûr avec le premier responsable de l’institution qu’est Docteur Jacques Kourouma. vos diplômes ne seront pas remis en catimini », dira-t-il.

Et d’ajouter : « Jusqu’à preuve contraire, c’est lui(Dr Jacques Kourouma Ndlr) qui va signer vos diplômes puisque ce que nous savons, aucune plainte ne nous est encore parvenue ici comme quoi il n’a pas son doctorat. Mais nous allons nous concerter pour trouver une date de la remise officielle de vos diplômes en fonction de votre convenance.»

Présent aux côtés du vice-recteur, le doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion a quant à lui, demandé aux étudiants de faire un memo et l’adresser aux responsables de l’université afin qu’ils puissent le faire remonter auprès du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique « pour une quelconque décision. »

Aboubacar Sylla, correspondant régional Kibaro224.com, à Kindia
62023 76 85