Ce lundi 25 janvier 2021, les enseignants de l’enseignement pré-universitaire en colère contre le non-paiement des primes d’incitations de deux mois ont boycotté les cours dans les établissements publics.
Interrogé un enseignant sous l’anonymat, nous précise.

« Nous sommes choqués par la trahison que nous subissons dans l’enseignement en Guinée. Pour affaiblir le mouvement de notre secrétaire général Aboubacar Soumah, une stratégie de prime d’incitations a été mise en place. Mais c’était pour juste reporter le problème sans solution. Nous percevons cette d’incitation difficilement car il y a toujours des conditions à remplir avant de l’avoir comme si ce n’était pas pour nous. Maintenant nous sommes prêts à tout maintenant. Soit l’état rempli nos conditions soit on crée le vide dans les écoles. », dit-il

Ces enseignants sont engagés de poursuivre leur grève jusqu’à la satisfaction totale de leur revendication.

Mory KOMARA