Ouf de soulagement pour les jeunes manifestants de Kankan après la libération ce mercredi 29 juillet, de leurs amis qui ont été arrêtés lors de la précédente manifestation.

Le porte-parole de ces jeunes frondeurs se réjouit de l’implication des ONG et institution pour la libération de ses pairs de lutte. Et ne comptent pas baisser les bras. Ils comptent poursuivre cette lutte jusqu’à la satisfaction totale de leur revendication.

Au nombre de 22, ces jeunes ont été transférés la semaine dernière à la maison centrale de Kankan où ils attendaient leurs jugements.

KABA Abdoulaye