Le siège de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti de l’opposition Guinéenne a été attaqué ce lundi 06 janvier et beaucoup d’autres boutiques appartenant aux militants de ce parti.

Pour cause, des jeunes en colère qui ne veulent pas voir de leurs yeux les membres du FNDC manifester dans leur ville ont fait irruption dans ces lieux pour exprimer leur colère tout en vandalisant le siège de l’UFDG et quelques boutiques de la ville.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, la situation semblait être maîtrisée par les forces de l’ordre déployées pour la circonstance.

Ces incidents interviennent pendant que le front national pour la défense de la constitution (FNDC) appelle à une marche d’Ultimatum sur toute l’étendue du territoire national.

Nous y reviendrons.

Mory Komara, le correspondant de Kibaro224.com à Kankan.