Après un premier report mardi dernier, le procès des deux membres du mouvement Amoulanfé qui était prévu ce lundi 1er juillet, a été a nouveau reporté.

Alors qu’ils devraient connaître leur sort ce lundi, ces deux opposants au changement constitutionnel vont devoir attendre jusqu’au 08 juin prochain.

« Après toutes les questions posées par toutes les parties à savoir : nous de la défense et le parquet, le dossier est envoyé à huitaine pour les réquisitions et les plaidoiries des avocats de la défense. Donc, en résume, c’est ce qu’on peut retenir, mais déjà on peut s’exprimer heureux, vous avez vu le temps que le débat a pris, les faits sont tellement clairs. Donc, déjà notre victoire se fait sentir », affirme l’avocat de la défense, Alsény Aïssata Diallo à la sortie de l’audience.

Oumar Bella Diallo et Ousmane Sacko sont arrêtés depuis le 16 juin dernier à Yimbaya. Ils sont poursuivies pour trouble à l’ordre public

Abdoulaye Ben Kaba