Le directeur de la communication digitale de l’UFR Fodé Baldé et le directeur de publication du site d’information Mosaïqueguinee.com étaient à la barre ce lundi 22 juillet 2019, au tribunal de première instance de Kaloum, a constaté Kibaro224.com.

Après plus de trois (3) heures de débats intenses, l’affaire a été renvoyée au 30 juillet 2019, pour les plaidoiries et réquisitions.

Me Lancei 3 Doumbouya avocat de la partie civile reste optimiste quant à la suite de ce dossier

« Je suis optimiste au regard des éléments du dossier de la procédure. Heureusement que les prévenues ont tous déclarés avoir, le premier tenu les propos pour lesquels il n’est pas en mesure d’apporter les éléments de preuves et le second affirme que c’est par son truchement que l’affaire a été porté à la place publique. Ça devrait leurs amener à plaider coupables », a-t-il indiqué.

Fodé Baldé, le principal incriminé dans cette histoire a affirmé que sa lutte pour la démocratie sera continuelle.

« C’est une opinion que nous donnons et nous pouvons dire que personne ne pourra nous ébranler pour que la démocratie marche dans notre pays. Nous sommes déterminés puisque nous avons décidé de se battre pour la démocratie. Nous savons réellement qu’il y aura des obstacles et ces obstacles ne pourront que nous renforcer et je pense que le droit sera dit le 30 juillet », dira le directeur de la communication digitale de l’UFR.

Il faut rappeler que Fodé Baldé est poursuivi pour diffamation et injure à l’endroit du chef de l’État et Mohamed Bangoura pour complicité.

Abdoulaye Kaba