La Situation à mi-journée du scrutin du 18/10/2020.

Dans le cadre de la supervision de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, il faut retenir que le vote se déroule dans le calme. Les populations se sont déplacées en grand nombre et continue d’accomplir leur devoir civique dans la paix.

La CENI a adopté le principe d’installer les bureaux de vote dans les établissements scolaires, les centres culturels, la devanture des magasins publics et d’autres places publique etc… dans le but de facilité le repérage et l’accès des bureaux de vote.

Cependant, il faut signaler que dans l’ensemble, les mesures d’hygiènes barrières contre la COVID19 n’ont pas été suffisamment respectées.

En général, les matériels sont arrivés à temps et la plupart des bureaux de vote ont ouvert à l’heure sur toute l’étendue du territoire, sauf dans quelques endroits où il y a eu quelques légers retards.

Dans les cinq (5) communes de Conakry, en dépit de la forte pluie qui s’est abattues sur la ville très tôt ce matin, l’ouverture massive des bureaux de vote a été constatée et se dégage à l’instant une bonne appréciation, car le vote se déroule normalement dans la sérénité et dans la paix avec beaucoup d’affluence des citoyens,.

A l’intérieur du pays :

Dans les régions, les citoyens se sont aussi fortement mobilisés pour rallier leurs différentsbureaux de vote. Le vote a démarré dans le calme et se déroule convenablement de l’avis de nos observateurs.

En conclusion, on peut dire que, du point de vue de la mobilisation citoyenne, elle est appréciable et quant à l’organisation, le scrutin se déroule très bien, malgré les quelques « couacs » relevés et qui ne concernent que des légers retards dans l’ouverture des bureaux de vote et par endroit et un léger manquement du matériels électorales pour certains bureaux de vote qui ont été en grande partie résolue.

Conakry, le 18 octobre 2020

« PNAPIC/COCOPEL »