Le ministère de la coopération et de l’intégration africaine a organisé un déjeuner débat sur l’intégration économique régionale ce lundi 16 mars 2020 au jardin 02 octobre de Conakry. Objectif, montrer aux partenaires de la Guinée et les ambassades ce que la République de Guinée est entrain de faire en termes de l’intégration.

Pendant plus de (02) deux heures du temps, les cadres du ministère de la coopération, de la Banque centrale, du ministère de l’emploi des jeunes, du commerce, les ambassades, les Nations-unies et les institutions financières du pays ont penché sur cette problématique.

« Aujourd’hui la bonne intégration régionale est certainement celle des bien et des personnes mais elle passe par une intégration économique, financière et monétaire. En tant que Guinée, nous avons présidé aux destinées de l’Union Africaine en 2017 et nous avons réussi à mettre sur l’agenda la question du dividende démographique. Il y’a un peu plus d’un an, notre président n’a ménagé aucun effort pour remporter le siège de la première institution internationale dans notre pays qui va créer de l’emploi qui est le centre africain su développement minier. Nous avons été aussi désignés il y’a quelques années comme le champion de l’énergie renouvelable. A coté de tous ceux-ci nous avons le leader-ship de l’inclusion financière et nous essayons de savoir aujourd’hui quel genre d’emplois pour les jeunes et quel besoin technologique pour les jeunes« , a rappelé la ministre de la coopération et de l’intégration Africaine Mme Djènè Keita.

Le représentant du PNUD pour sa part, félicite l’Etat Guinéen pour les efforts consentis dans ce domaine avant de mettre l’accent sur la nouvelle technologie de l’information qui pour lui est aujourd’hui devenue un facteur d’intégration par excellence et que l’Afrique a tous les atouts pour y arriver.

Il faut rappeler que, des satisfecits ont été aussi remises à quelques jeunes qui se sont démarqués ces derniers temps dans l’intégration régionale en Guinée.


Abdoulaye Kaba