Après son match nul samedi dernier contre le Madagascar (2-2), le Syli national de Guinée s’est incliné ce mercredi 26 juin face au Nigeria sur le score d’un but à zéro. Cette défaite compromet les chances de l’équipe guinéenne dans cette compétition.

Interrogé par nos confrères de Canal+ juste après le match, le capitaine du Syli, Ibrahima Traoré a indiqué que lui et des coéquipiers ont refait les mêmes erreurs que contre le Madagascar.

« Défensivement on a fait un match solide. Vous savez on devait défendre surtout contre une équipe qui a de la qualité devant, on l’a bien fait jusqu’au but. C’est vrai qu’on a perdu énormément d’occasions et je pense que c’était un match équilibré. C’est quand-même dommage parce qu’on prend encore un but sur corner et au premier poteau. On refait la même erreur que l’autre match et contre une équipe comme le Nigeria ça ne paie pas. On a investi beaucoup dans le match et après…on se coupe les jambes nous-mêmes », a déclaré le capitaine du Syli.

A la question de savoir quelle sera la suite, Ibou répond :  » c’est le couteau à la gorge et on est dans cette situation difficile. Mais il reste un dernier match qui peut nous permettre de nous qualifier. C’est à nous d’arriver là-bas et de faire le nécessaire. »

Il faut rappeler que la Guinée doit impérativement gagner contre le Burundi, lors de la dernière journée au compte du B.

Konaté