Le ministère de la Santé à travers l’institut de perfectionnement des personnels de santé (IPPS) a relancé sa filière épidémiologique ce jeudi 15 avril 2021 à l’hôpital Donka. Elle a pour objectif principal, avoir des personnes outillées dans le domaine de l’épidémiologie surtout dans la surveillance, la détection et la riposte de toutes les formes d’épidémie qui pourraient surgir dans le pays.

La Directrice de l’hôpital Donka, remercie le ministère de la Santé pour la relance de cette filière.
« Je voudrais vraiment saluer cette initiative du ministère de la Santé afin que nous puissions avoir sur le terrain des agents performants et compétents qui pourront faire face aux épidémiologies. », dira Fatou Sikè Camara

Docteur Kadiatou Keita Directrice de l’IPPS pour sa part revient sur ceux dont il sera question aucours de cette formation
« Nous allons faire une formation santé publique option épidémiologie, ça va être des paramédicaux qui sont déjà en fonction comme nous nous occupons de la formation continue, il va y avoir une formation en épidémiologie et les aspects de santé publique notamment, la surveillance épidémiologique et ça va s’étendre sur 4 semestres étant donné que les deux premiers semestres sont considérés comme des prérequis, c’est pas une formation initiale, ils ne sont pas nouveaux, mais c’est des professionnels déjà qui sont en service depuis longtemps et qui ont même fait quelques actions au niveau de la santé publique. », a-t-elle expliqué

À la question de savoir les exigences pour être admissible à cette formation, Docteur Kadiatou Keita laisse entendre
« Le diplôme requis, c’est le Bac, il faut aussi un diplôme professionnel soit d’infirmier, de sage-femme ou de technicien de laboratoire, etc… plus trois ou cinq ans d’expérience professionnelle pour accéder à l’IPPS par voix de concours. », a ajouté la Directrice de l’IPPS

Il faut noter que ces étudiants sont au nombre de 28 et les cours débuteront dès ce vendredi 16 avril 2021.

Abdoulaye KABA
621784982