Lors de son intervention dans l’émission « Sans Concession » chez Guinéenews, Lamine Guirassy, PDG du groupe Hadafo Médias s’est aussi exprimé pour la première fois sur les démissions en cascades au sein de son groupe.

En effet, ils sont nombreux des journalistes d’Hadafo Médias notamment de Radio Espace à démissionner ces derniers temps pour rejoindre Djoma Média, un autre groupe de média qui vient de voir jour et appartenant à Kabinet Sylla alias « Bill Gates », l’intendant général de la présidence de la République.

Pour Lamine Guirassy, ces départs étaient prévisibles.

« Il fallait s’attendre à ça. De toutes les façons, les nouveaux médias qui arrivent ne pouvaient pas faire le marché dans un club de troisième division. Il fallait aller à Espace voir dans quel contexte avoir des gens qui veulent découvrir ailleurs. Je pense que les personnes concernées peuvent répondre », a-t-il indiqué.

Et d’asséner : « J’ai toujours dit que je ne retiens personne. (…) Ce n’est pas parce que ça fait plaisir de perdre des journalistes, mais je n’ai jamais débauché qui que ce soit en Guinée. Tous ceux qui sont venus, ils ont peut-être pensés exercer mieux leur métier chez nous. Aujourd’hui, si ça se passe autrement, je ne peux que leur souhaiter bonne chance et faire des bénédictions. Après tout, ce n’est pas la fin du monde. C’était prévisible. »

A la question de savoir si ces départs n’étaient pas liés au mauvais traitement salariale, le PDG d’Hadafo Médias répond : « Je ne sais pas ce qu’ils appellent payer bien. Je suis au four et au moulin avec tout le monde. Et, dans dans ce métier quand on met l’argent devant ça devient très complexe. Maintenant si on est payé à 2 millions et que l’on demande le double ou le drible, ça veut dire qu’on a envie de partir. C’est beau de dire aujourd’hui que je ne paie pas bien, mais nous sommes restés combien de temps ensemble ? J’ai même entendu en Guinée que je suis resté un mois sans payer le personnel. Ce n’est jamais arrivé. (…) Il y a des retards parfois mais c’est toujours payé. »

Toutefois, Lamine Guirassy promet des changements lors de la rentrée prochaine (le 07 septembre) notamment dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des employés.

Mamady Camara