Le RPG arc-en-ciel parti au pouvoir, a tenu son assemblée générale hebdomadaire, samedi 15 juin 2019 à son siège. Au cours de cette rencontre, le député Lamine Kamissoko a accusé le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) de préparer un coup d’Etat avec des élements de l’Armée et un soutien étranger.

Poursuivant, il ajoute: <<Quelques personnes qui se disent leaders politiques, société civile et forces sociales veulent compromettre les fondamentaux de la démocratie… Chacun des guinéens est appelé à s’exprimer sur le débat consacré à la nouvelle constitution.Il faut qu’on épargne la vie des jeunes et femmes guinéens qui meurent pour des causes inutiles. La loi nous épargne de la violence et tous ceux qui vont mettre des gens dans la rue et qu’ils refusent de se préparer pour aller au référendum sont des criminels. Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) provoque les situations de trouble à l’avenir. Mais c’est ce front national qui en pâtira les conséquences parce que le peuple est résolument prêt pour la nouvelle constitution.>>

Pour le député Lamine Kamissoko, ceux qui crient aujourd’hui, sont à la base de la misère du peuple de Guinée. Selon lui, le président Alpha Condé est entrain de corriger les déficits que ces derniers ont laissé dans la gestion de l’État.

<<Toutes les institutions du monde approuvent la stratégie du développement du Président Alpha CONDÉ. Ils ont vendu nos usines et le prof est entrain de les racheter. Ils etaient là sans pourtant réaliser les infrastructures, le prof est entrain de les réaliser. Tous ceux qui viennent de l’intérieur disent qu’il y a un changement au point de vu du développement en république de Guinée>>, conclut-il.

Abdoulalaye Ben Kaba