Présentation ce mercredi 18 décembre 2019 du mouvement Front pour une Alternative Citoyenne (FAC – Anawotagui) à la maison de la presse de Kipé. Cette nouvelle plateforme vise non seulement au changement de mentalité mais aussi au renouvellement de la classe politique Guinéenne.

« Le mouvement Anawotagui regroupe en son sein les Guinéens de tous les horizons, de toutes les obédiences religieuses et surtout ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette guéguerre entre les pro et anti nouvelle constitution, bref nous sommes la majorité silencieuse. », dira Alpha Bayo, coordinateur de ce mouvement.

Poursuivant, il interpelle la classe politique Guinéenne sur certains nombres de choses qui sont souvent sources de problèmes dans le pays

« Le mouvement Anawotagui interpelle les acteurs politiques sur la dangerosité des accords politiques au détriment des lois de la République. Quand vous signer les accords entre vous en cas de violation nous dirons tout simplement Anawotagui, quand nous constatons que vous ne défendez que vos intérêts égoïstes dans une lutte nous dirons Anawotagui, quand nous constatons que vous faites des combines pour vous partager les commissaires à la CENI au détriment des petites formations politiques en cas de problème nous dirons également Anawotagui.« , a ajouté Alpha Bayo.

Avec une stratégie qui reste propre à eux, ces acteurs regroupés au sein de ce mouvement comptent aller jusqu’au bout de leur objectif.

Abdoulaye Ben Kaba