En Guinée, les assises nationales dénommées « journées de vérité et de pardon » ont été lancées le 22 mars 2022 par le président de la transition. A l’occasion de la cérémonie de lancement de journées, le colonel Mamadi Doumbouya avait instruit le Premier ministre de mettre en place la Commission National des Assises (CNA).

Deux jours après, l’on connaît désormais les figurent qui composeront cette commission. La présidence est confiée au grand imam et à l’archevêque de Conakry, Elhadj Mamadou Saliou Camara et Mgr Vincent Koulibaly. Les deux étaient également en 2015, les coprésidents de la Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation Nationale (CPRN).

Aux côtés de ces religieux il y aura des cadres et personnalités venus de différentes entités qui composent la commission. Parmi les 31 membres, il y a l’économiste Alassane Makanéra Kaké, le journaliste Amadou Tham Camara, Elhadj Djeriba Diaby, l’ancien ministre Aly Gilbert Iffono, Asmaou Diallo (enseignante), Bah Oury (économiste), Mme Makalé Traoré (économiste), Michel Pépé Balamou (enseignant), Monique Curtis (journaliste)…

Une première séance de travail autour du Premier ministre, Mohamed Béavogui est annoncée pour ce samedi, 26 mars 2022 à la primature.

Selon le gouvernement, ces assises nationales se dérouleront sur toute l’étendue du territoire national et dans les ambassades à l’étranger. Elle prendra fin le 29 avril 2022.