L’Ambassadeur des États-Unis en Guinée vient de se prononcer sur la durée de la transition en Guinée. Troy Fitrel souhaite un retour à l’ordre constitutionnel d’ici fin 2023. Il l’a fait savoir lors de son séjour à N’zérékoré.

Lors de son séjour dans la région forestière, l’Ambassadeur des États-Unis en Guinée a visité mercredi, 02 mars 2022, la bibliothèque préfectorale de N’zérékoré. Au terme de cette visite, Troy Fitrel a accordé une courte interview aux journalistes qui étaient présents. Dans cet exercice, il n’a pas échappé à la question liée à la durée de la transition. Sur le sujet, le diplomate américain est resté dubitatif. Toutefois, il a exprimé son souhait pour un retour l’ordre constitutionnel d’ici fin 2023.

« Je crois qu’à la base, la Guinée est un pays démocratique. Et nous avons besoin d’un gouvernement constitutionnel. Je voudrais le voir en 2022 ou plus tard en 2023. Nous en avons discuté avec le CNT. Un pays démocratique à la base, à besoin de la démocratie », a-t-il indiqué.

Depuis six (6) la Guinée est dirigée par la CNRD, la junte qui a renversé le président Alpha Condé, le 5 septembre 2021. Jusque-là, le chronogramme de la transition n’est pas disponible.

Mamady 2 Camara