La Haute Autorité de la communication (HAC), l’organe de régulation des médias en Guinée vient enfin de décider de s’impliquer dans la crise qui mine depuis maintenant plus de six (6) mois, l’Association des Éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI).

Dans sa décision N°010/HAC/SP/2019, l’institution dirigée par Martine Condé annonce la mise en place d’une commission de résolution de la crise présidée par le sieur Ousmane Camara, commissaire à la HAC. Cette commission est composée des doyens Boubacar Yacine Diallo, ancien président de l’Urtelgui et Souleymane Diallo, PDG du groupe de presse Lynx/Lance. La commission écoutera le camp de Moussa Iboun Conté et d’Abdoulaye Diallo avant de prendre la décision finale qui sera sans appel.

En attendant donc ces concertations, la Haute Autorité de la Communication décide également de la fermeture du siège de l’AGEPI.

Il faut rappeler que cette crise de leadership au sein de l’AGEPI dure depuis plusieurs mois. Le dossier est également ouvert à la justice et le procès est attendu le 10 juillet prochain.

Konaté